Demande de réservation
*
*
*
*
*
* Champs obligatoires
Envoyer
small-arrow-left-black
Large vue sur la piscine en contrebas des rochers
Large vue sur la piscine en contrebas des rochers
1/15 PHOTOS

Les Baux-de-Provence

L’Étoile des Baux

Une maison d’artiste au cœur des Alpilles

Demande de réservation

Dissimulée au sein d’un parc verdoyant au cœur du Val d’Enfer, sous les immenses falaises calcaires des Baux-de-Provence, la propriété jouit d’une situation exceptionnelle. Elle s’émancipe pour devenir une maison de vacances idyllique, pensée comme un refuge d’artistes.

Une maison d’artiste au cœur des Alpilles

Demande de réservation

« La maison de ses rêves. »

Située aux Baux-de-Provence, l’un des plus beaux villages de France, elle s’impose comme un repaire de choix pour artistes d’un jour (ou de toujours), grandes familles ou bandes d’amis. Beaucoup de propriétés jouent la carte de la « maison d’artistes ». Mais peu tiennent aussi bien la promesse que L’Étoile des Baux, la première de la collection Iconic House. Le décor a été entièrement repensé de manière organique par Joséphine Fossey au fil de visites et de rencontres, avec des artistes et artisans locaux dont Joséphine projette le travail dans ce lieu d’un nouveau genre. A l’Étoile des Baux, on pénètre l’intimité d’un esprit créatif, la maison d’un artiste imaginaire. Un lieu incarné, singulier et immersif.

Bienvenue au bar © Mister Tripper

Bienvenue au bar © Mister Tripper

La Maison exhibe également l’un des concepts signature à retrouver dans chacune des propriétés de la Collection Iconic House : L’Épicerie. Interprétation libre et XXL du minibar hôtelier, l’Épicerie présente la fine fleur des pépites locales à consommer spontanément (vins, épicerie salée et sucrée) ainsi que les produits de ses partenaires Ruinart, French Bloom, vin pétillant bio sans alcool, et Meurisse, la plus ancienne marque de chocolat belge. Les produits préférés des cofondateurs.

Le Mythe de la Maison d’Artiste

S’inspirant du mythe façonné autour des maisons d’artistes, notamment celle du sculpteur Takis à Athènes, Jorge Pardo au Mexique, ou Jean Cocteau et la villa Santo Sospir (la villa tatouée) à Saint-Jean-Cap-Ferrat, la Maison instaure un véritable dialogue entre art, nature, décoration et architecture. Ce parti-pris confère un supplément d’âme et une énergie nouvelle à la propriété, sans jamais tomber dans les travers d’un élitisme artistique, ni dans le postiche. Car l’Étoile des Baux est avant tout une Maison de vacances. Rêvée, fantasmée. Un lieu résolument à part, aussi photogénique qu’agréable à vivre. À même de séduire groupes d’amis inspirés, familles curieuses ou âmes créatives sensibles au bouillonnement artistique local (Arles et Avignon se situent à 30 minutes de la Maison).

Immersion dans la salle de bain à roche apparante © Mister Tripper

Immersion dans la salle de bain à roche apparante © Mister Tripper

Entre inspirations, collections, objets du quotidien, souvenirs, matériel et outils pour créer et travailler, la frontière entre atelier et lieu de vie s’efface. C’est l’évocation de ces souvenirs qui motive un décor éclectique, convoquant des époques différentes. La modernité cohabite avec des pièces minutieusement chinées – aboutissement de longues heures à écumer les brocantes de la région, d’Avignon à l’Isle-sur-la-Sorgue. La palette de couleurs privilégie les teintes naturelles, des couleurs chaudes mêlées à des clins d’oeil arty audacieux.

L’Art se vit Partout

Portrait de Joséphine Fossey à L'Étoile des Baux © Mister Tripper

Portrait de Joséphine Fossey à L'Étoile des Baux © Mister Tripper

Avec l’aide de Joséphine Fossey, Thibaud Elzière et Robin Michel dévoilent leur propre vision de la Maison d’artistes en donnant la parole à des artistes ou designers qui viendront s’approprier des espaces clés et des pièces maîtresses comme la bibliothèque, le bar ou certains espaces extérieurs. On pourra citer les sculptures de Thalia Dalecky, les photos de Romain Laprade, les toiles de Joseph Bayol, Arsène Welkin et Caroline Beauzon- tous trois résidant en Provence. Dans la Maison, l’art se vit partout : dans le salon où se niche un atelier d’artistes au sein duquel les futurs hôtes pourront laisser parler leur créativité, dans les chambres qui abritent des photographies de la nouvelle garde arlésienne ou des affiches d’exposition de la galerie Yvon Lambert, de la salle de sport imaginée dans un monochrome intense, à la bibliothèque sortie tout droit de l’imaginaire d’Henri Canivez, jeune designer français, qui assigne un clin d’oeil amusé à Miró…

Les 3 choses

qu'on aime le plus

Les extraordinaires équipements extérieurs (cinéma, théâtre, terrain de pétanque…)
L’âme d’une maison d’artistes
La palette de services unique, estampillée Iconic House

Galerie

arrow down

Voir toutes les photos

arrow down

Destination Les Baux-de-Provence

Transports

Gare d'Avignon TGV

34 min

Aéroport de Marseille

58 min

Restaurants

Oustau de Baumanière (gastronomique)

1 min

Le Bistrot du Paradou (provençal)

6 min

Le Relais du Castellet (provençal)

14 min

Maison Hache (gastronomique)

27 min

Commerces et Artisans

Mas de la Dame (vin)

7 min

Jeanne Bayol (lifestyle)

14 min

Terre et Blé (boulangerie)

15 min

Santons Bourges

16 min

Maison Lilamand (fruits séchés)

16 min

Nature, Culture et Patrimoine

Carrières de Lumières (arts)

3 min

Musée Bayer

4 min

Arles

28 min

Camargue

38 min

L’Étoile des Baux

Les Baux-de-Provence, 13520, France

À retrouver dans

À écouter !

Inspirez-vous !

Personne tenant sur ses jambes le guide local des Icons sur la destination Les Baux-de-Provence

1.

Icons, Les Baux-de-Provence

Page de garde du livre La Machine infernale par Jean Cocteau ©Chambre_du_treasure

2.

Livre de Jean Cocteau

Lunettes vertes rectangulaires, verres foncés

3.

Lunettes

Weeks off

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informé en priorité de nos nouvelles propriétés!